[TG1] --- Retour à l'écran

Jeux de rôle en toile de fond de ciné jeux.

Modérateur: Maitre de Jeu

Aimeriez-vous revoir Ezra Hewitt au cinéma ?

Avec plaisir ! C'est une actrice de talent !
2
25%
Pourquoi pas, elle pourrait retrouver de bons rôles
4
50%
Pas du tout, qu'elle continue la peinture
2
25%
 
Nombre total de votes : 8

[TG1] --- Retour à l'écran

Message par TG1 » Mar Mai 12, 2015 13:37

Image

Bonsoir et bienvenue sur TG1 pour cette toute nouvelle émission en direct, qui vous permettra de découvrir ou de redécouvrir des actrices et acteurs de cinéma s'étant éloigné plusieurs années des écrans. Nous ferons pour l'occasion un retour sur leur carrière passée, nous découvrirons des extraits de films dans lesquels ils ont joué, et puis nous découvrirons évidemment ce qu'ils sont devenus depuis toutes ces années.

C'est moi, Jeff Berkley, qui vais avoir le privilège de rencontrer ces stars du cinéma. Elles sont huit à avoir accepté de venir sur notre plateau, huit soirées au cours desquelles nous reviendrons sur leurs carrières respectives et au terme desquelles vous, téléspectateurs, nous donnerez votre avis sur leur carrière et nous direz si vous aimeriez les revoir au cinéma ou pas.

La première d'entre elle, que nous recevons ce soir, a été découverte ici même sur TG1. Souvenez-vous, c'était il y a quinze ans, il s'agissait d'un télé-crochet, le tout premier dans le domaine du cinéma à Gérardmerveille. Elle avait remporté la première saison d'Acteur Academie, signant à cette occasion un contrat avec la société Misterdada Studio qui parainait l'émission.
J'avais seize ans à l'époque, elle en avait trente deux. Comme beaucoup de garçons de mon âge je rêvais de rencontrer cette sublime actrice, donc autant vous
Image
dire que c'est un fantasme d'adolscent qui se réalise pour moi ce soir. J'accueille à mes côtés l'actrice

Megan Andrews

L'actrice de 47 ans fait son entrée sur le plateau de l'émission sous les applaudissements du public qu'elle salue, vêtue d'une robe noir de couturier, embrasse l'animateur et s'assoit sur le fauteuil sur lequel ce dernier l'invite à se poser. Jeff Berkley attend alors quelques instants que les applaudissements se taisent, puis s'adresse à son invitée.

Image
Bienvenue sur notre plateau, Megan Andrews. Et tout d'abord merci d'avoir répondu à notre invitation.

Merci à vous de m'avoir invitée.

Vous n'êtes plus apparue sur les écrans de cinéma depuis maintenant huit ans, alors que vous aviez auparavant mené une jolie carrière. Pour quelle raison vous en êtes-vous ainsi écartée ?

En réalité, lorsque j'ai décidé de mettre ma carrière entre parenthèse, je n'avais pas du tout l'intention d'arrêter le cinéma. A la naissance de ma fille, j'ai simplement voulu prendre le temps de profiter d'elle. Le temps est passé très vite, et quand ma fille a commencé à aller à l'école et que j'ai voulu reprendre mon métier, de l'eau
avait coulé sous les ponts comme on dit. On m'avait en quelque sorte oubliée.

Oubliée ? Qu'entendez-vous par là ?

Les choses se passent très vite dans le cinéma de Gérardmerveille comme vous le savez très bien. Des carrières se font et se défont très rapidement, et de nouveaux artistes apparaissent sans arrêt. Je pense qu'à l'époque où je me suis écartée du cinéma, on m'a tout simplement remplacé tant et si bien que quand j'ai voulu revenir, la place que j'occupais auparavant n'était plus disponible.

Occupée par qui ?

Par personne en particulier ! Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'untel est le nouveau-ci ou unetelle la nouvelle-cela. Chaque artiste a sa propre identité, mais alors qu'on pensait à moi pour certaines productions à l'époque où j'enchainais les tournages, ce sont d'autres artistes qui venaient à l'esprit des producteurs quand j'ai voulu revenir.
Je dois avouer que c'est aussi un peu de ma faute, car on m'a bien fait des propositions à l'époque, mais pour des seconds rôles dans des petites productions, et j'ai pris ça à l'époque pour un affront. Avec le recul je me dis que j'avais peut-être un peu pris la grosse tête. J'avais remporté Acteur Academie, tourné pour les plus grandes productions, donc j'imaginais en quelque sorte qu'après trois ans d'absence on attendrait mon retour avec impatience.


Nous allons revenir justement sur votre carrière, et sur les grands rôles qui ont marqué celle-ci. Vous êtes la toute première actrice de l'Histoire de Gérardmerveille à débuter une carrière en remportant une émission de télé-crochet, et peu après le tout premier rôle que vous interprêtez au cinéma est celui d'une flic dans le film "Orage Macabre" qui représente Misterdada Studio au concours Crossover. On est en 2020, et votre performance sur ce premier film est jugée trop aproximative par plusieurs critiques. Comment avez-vous vécu ces critiques à l'époque ?

C'était assez difficile, je dois dire. J'imagine qu'on m'attendait au tournant, car je venais de remporter l'émission. Je m'y attendais, et ça m'a mis, ou en tout cas je me suis mis une pression énorme sur les épaules pour ça. Ce premier tournage a été difficile car je n'étais pas totalement à l'aise. Mais ça s'est arrangé par la suite.

Image

Effectivement vos prestations suivantes sont d'avantage appréciées, et vous vous essayez à plusieurs genres. Mais pendant plusieurs années vous ne travaillez que pour Misterdada Studio, et jamais dans un premier rôle. N'avez-vous pas eut l'impression qu'on ne vous faisait pas assez confiance ?

Non, car je jouais aux côtés d'artistes talentueux tels qu'Amanda Minelli, Tabira Baulman-Romkins ou Sokchana Keut. Et Misterdada Studio m'a tout de même confié un premier rôle important avec celui de "Bad Romance" qui représentait la société pour un nouveau concours.

Vous apparaissez à l'affiche du reboot de "Girlfriend Party", puis à l'affiche de deux volets de la franchise "Western Union", dans un volet de la franchise "Secret Action" et d'un de la franchise "Outlaws". Vous êtes alors abonnée aux grosses productions. Etait-ce pour vous une sorte de consécration ?

A l'époque c'est l'impression que j'avais. Et pourtant aujourd'hui je garde de biens meilleurs souvenirs des tournages des films d'animation auxquels j'ai participé, ou de l'excellent film "Oh Africa..." que j'ai tourné pour ManDown Production.

Après cela, vous disparaissez des écrans quelques années comme vous nous l'avez expliqué, puis vous ratez votre retour au cinéma. Avez-vous tenté alors de poursuivre cette carrière à la télévision comme l'avaient fait d'autres acteurs ? Vous étiez issue du petit écran, peut-être y auriez-vous connu une nouvelle carrière.

Peut-être, mais c'était une solution que je n'envisageais pas du tout à l'époque. J'avais fait cette émission pour faire carrière au cinéma, et revenir à la télévision m'aurait donné l'impression d'un retour en arrière. Comme je vous l'ai dit, j'étais un peu trop fière à l'époque, et je ne referais pas les choses de la même manière aujourd'hui si je pouvais les changer.

On va revoir à présent un extrait du film d'animation "Le Relai de la Cigogne" auquel vous avez prêté votre voix, puis nous en reparlerons.

Toc toc toc. La porte de la chambre de Nava s'ouvrit, et elle ne fut pas surprise de voir qui venait. Pierre. Il s'approcha d'elle avec douceur, avant de s'asseoir sur son lit. Nava regardait ailleurs, par la fenêtre, où les nuages commençaient à reprendre petit à petit leur place dans le ciel.
- Nava.
La cigogne se retourna lentement vers Pierre.
- Ce sont des choses qui arrivent.
- Devrait pas.
- Nava, écoute...On a tous les deux une dette envers Élie.
Nava sursauta. Avait-elle bien entendu?
- Hein?
- Oui...Je...Je ne suis pas son vrai père. Je veux dire...Son père est mort, et un jour, une cigogne un peu trop ivre me l'a apporté. Je suis tombé sous le charme, je l'ai gardé. Je sais, j'aurai pas dû... Mais, il a encore une mère.
Nava n'était pas du tout au courant de tout ça. Mais elle commençait doucement à comprendre où Pierre voulait en venir.
- Attend, attend. Si je comprends bien, tu veux que je
Image
l'emmène avec moi, et que je retrouve sa mère?
- Oui, c'est ça. Et puis comme ça il verrait que tu ne pensais pas ce que tu disais.
Nava réfléchit quelques secondes, avant d'accepter. Après tout, elle désirait tant se faire pardonner. Demain matin, à l'aube, elle irait réveiller le petit, et elle le prendrait avec elle, l'entrainant dans son long et beau voyage. Demain...


Le Relai de la Cigogne
Loupieau Production France (2026)

Vous avez prêté votre voix à plusieurs reprises à des films d'animation, et semblez apprécier particulièrement cet exercice. Pour quelle raison ?

J'aime donner vie à ces créatures à l'écran, à ces personnages auxquels on ne peut apporter qu'une voix. Il faut tout transmettre par la voix, et j'apprécie beaucoup cela, c'est vrai.

Vous envisagez aujourd'hui un possible retour au cinéma après près de dix ans d'absence. Y a-t-il un genre de film plus particulièrement que vous aimeriez tourner ?

Pas un genre de film, non. Par contre aujourd'hui à presque cinquante ans, j'ai envie de revenir vers des films plus intimistes dans un premier temps. Je n'ai pas envie de retrouver un rôle comme celui de Western Union ou Secret Action, mais plutôt des rôles à l'image de celui que j'incarnais dans "Oh Africa...".

On revoit justement un extrait de ce film à présent, un rôle très différent en effet de ceux que vous avez incarné dans de plus grosses productions.

Image
- Dakar, Deux Mois plus tard -

Logés chez Babakar, les deux jeunes français profitaient des derniers jours de leur séjour sénégalais. Pierre Henri, trop déçu se perdit dans les délices des nuits africaines, retrouvant sa maîtresse la sculpturale Codou (Megan Andrews), oubliant Marlène, oubliant son père, oubliant tout.
Marlène aurait souhaité lui parler, des sentiments qui l’étreignaient, de son amour pour ce pays… du changement qui se préparait dans sa vie. Pourtant elle n’en fit rien.
Lorsqu’arriva le moment de rentrer Pierre Henri fut surpris lorsque Marlène lui annonça qu’elle ne partait pas. Un silence pesant s’installa entre les deux jeunes gens. Le jour même, Marlène reprit la route de Tambacounda, après lui avoir laissé une lettre.
Il ne la lut qu’une fois qu’il fut installé dans l’avion. Marlène lui annonçait qu’elle renonçait a ses rêves d’écrivain, et aspirait a donner une utilité a sa vie en enseignant aux enfants du village, en tant que future mère… future mère…
- Oh Pardon…
Une femme venait de s’installer auprès de Pierre
]|Henri troublé par la confusion de ses sentiments. Peut etre n’était il pas si éloigné de son père qu’il le pensait… Et si cet appel au fond de lui il le ressentait , authentique, fort?
- Ohhhhhhh !!!
Pierre Henri regarda la femme.
- Laissez moi deviner… Vous avez une peur bleue en avion ?


Oh Africa...
ManDown Productions (2023)


Megan Andrews, votre prestation dans ce film avait été particulièrement saluée par la critique, tout comme celles de l'ensemble du casting sur ce film d'ailleurs. Pour quelle raison retenez-vous surtout ce film parmi tous ceux tournés au cours de votre carrière ?

J'ai particulèrement apprécié ce tournage qui m'a fait découvrir ce pays d'où est originaire mon père, et que je ne connaissais pas du tout. Le scénario était particulièrement bon à mes yeux, et l'ambiance sur le tournage était vraiment très bonne. Lorsque j'ai découvert le film, bien que j'en connaissais le scénario, j'ai été vraiment touchée par celui-ci très profondément. C'est une des saisons pour lesquelles j'en garde particulièrement un bon souvenir.

Eh bien après ce retour sur votre carrière, sur laquelle nous aurions encore énormément de choses à dire si nous en avions le temps, je vous propose d'interroger nos téléspectateurs pour savoir ce qu'ils penseraient d'un retour de Megan Andrews au cinéma. Vous pouvez participer à ce sondage en votant sur le site Internet de TG1, rubrique "Retour à l'écran", ou sur la page Facebook de l'émission.
En attendant de découvrir les résultats de ce sondage, nous allons nous accorder une petite pause le temps de quelques réclames. On se retrouve donc dans quelques minutes avec Megan Andrews, pour la deuxième partie de "Retour à l'écran".

A tout de suite !
Chaîne Généraliste de Gérardmerveille
Avatar de l’utilisateur
TG1
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 673
Inscription : Mar Mars 17, 2009 17:55
Localisation : Gérardmerveille

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par Corbeau » Mar Mai 12, 2015 13:43

Ah c'est bien de présenter les choses comme cela ! Intéressant pour ceux qui ne connaissent pas ces gens. J'aime bien le principe de l'émission, moi.
Avatar de l’utilisateur
Corbeau
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 4150
Inscription : Jeu Nov 28, 2013 12:50
Localisation : Sur son arbre perché

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par PITBULL » Mar Mai 12, 2015 14:25

Un sacré travail qui a été effectué ! C'est vraiment bien foutu, bravo Niko !
Je trouve également que c'est bien présenter et le principe de l'émission est vraiment top. J'aime. :)
Kelvin Pitbull, PDG de la Pitbull Production ainsi que fondateur et PDG de la Pitbull Production GM
Le Cinéma, un univers passionnant, une passion tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
PITBULL
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 9281
Inscription : Sam Sep 18, 2010 12:48
Localisation : Gérardmerveille

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par Gérard Cousin » Mar Mai 12, 2015 17:26

C'est excellent même... :o
(excepté le côté "vote" qui est un peu dommage et nuit à l'ensemble je trouve. Sans ça, tu tenais là la plus parfaite des émissions, sans rire! Pas taper, c'est pas une vacherie que je dis! :mrgreen: )
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21088
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par Morcar » Mar Mai 12, 2015 22:28

:o Si j'ai même finalement convaincu Gégé... Mais je ne vais plus oser faire de numéro suivant après ça :lol:

Gégé, en fait le principe du vote est là pour justifier en quelque sorte l'existence de l'émission. A quoi bon faire une émission de télévision sur la carrière passée d'un artiste si ce n'est pas pour un potentiel retour, et comme on est à la télévision tant qu'à faire on fait participer les téléspectateurs comme c'est à la mode maintenant sur ce média.

Et puis comme ça, si jamais parmi les huit qui vont participer il y en a un qui n'intéresse vraiment personne, on le saura et il sera inutile de le relancer 8)
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23875
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par Gérard Cousin » Mer Mai 13, 2015 0:48

Morcar a écrit :Mais je ne vais plus oser faire de numéro suivant après ça :lol:

Tu as la pression, hein? :mrgreen:

Morcar a écrit :et comme on est à la télévision tant qu'à faire on fait participer les téléspectateurs comme c'est à la mode maintenant sur ce média.

J'ai bien compris le truc! :D
Mais c'est ce que je reproche aussi aux émissions IRL où il faut un jury, que les gens votes, etc...
Image
Avatar de l’utilisateur
Gérard Cousin
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 21088
Inscription : Mer Août 09, 2006 16:39
Localisation : Suresnes

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par Morcar » Mer Mai 13, 2015 9:03

Je le leur reproche aussi, mais ici le but est de jouer le rôle d'une chaîne de télévision, donc forcément...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23875
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par delmax » Mer Mai 13, 2015 9:57

Très bonne émission, on sent le boulot qu'il y a derrière. Chapeau bas :wink:
Morcar a écrit :Je le leur reproche aussi, mais ici le but est de jouer le rôle d'une chaîne de télévision, donc forcément...


Je suis d'accord. C'est plus réaliste, et pis Gégé, si t'es ric-rac sur ton forfait, rien ne t'oblige à envoyer un SMS à TG1 :mrgreen:
LPF, la production qui vient du pôle ! Delmax
Retrouvez LPF sur le wiki !
Avatar de l’utilisateur
delmax
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 828
Inscription : Ven Oct 29, 2010 18:01
Localisation : Avec Léa.

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par TG1 » Lun Mai 18, 2015 11:52

Image
Nous sommes de retour en direct sur TG1 pour le premier numéro de "Retour à l'écran", en compagnie de Megan Andrews.

Megan, avant la pause publicitaire nous sommes revenus sur votre carrière passée à Gérardmerveille, et avant de découvrir si les téléspectateurs souhaitent ou pas vous revoir sur les écrans, j'aimerais avoir vos impressions sur le cinéma d'aujourd'hui.

Cela fait bientôt dix ans que vous avez disparu de nos écrans, et le cinéma de la ville a bien évolué depuis. Certaines productions sont toujours là, d'autres ont disparu, et d'autres encore se sont ajoutées au paysage cinématographique de la ville. Aimeriez-vous travailler avec certaines d'entre elles ?

Effectivement, j'ai pu voir ces dernières années certains films pour lesquels je me suis dit "Mince, j'aurais aimé le faire celui-là !", pour lesquels j'ai en quelque sorte regretté d'avoir laissé ma carrière de côté. C'est le cas récemment des Films du Corbeau dont j'ai apprécié plusieurs productions, notamment Tristo et Isma, et de Black Box Recorder qui bien que récemment créée seulement a déjà une filmographie intéressante.
Mais j'ai manqué de peu également MiklProd qui était encore débutante lorque j'ai interrompu ma carrière, et bien que je travaillais à l'époque je n'ai jamais non plus tourné pour Gérard Cousin Prod, Pitbull Production, ni Baker Films Production entre autres.
Difficile de vous dire avec laquelle j'aimerais travailler plus qu'avec une autre, car chacun a un style bien à elle, et des films très intéressants dans sa filmographie.


Très bien. Découvrons donc à présent ce que les téléspectateurs ont répondu au sondage que nous avons effectué en direct. Souhaiteraient-ils ou pas vous revoir sur les écrans ? Nous allons le découvrir dans quelques instants. J'imagine que vous êtes impatiente de voir ces résultats.

Très. Car cela me montrera si oui ou non j'ai manqué en quelques sortes aux spectateurs qui m'ont apprécié dans les films que j'ai déjà tournés, et si le public qui me découvre seulement aimerait me découvrir plus amplement.

Allons-y alors. Découvrons dès maintenant les résultats de ce sondage, qui s'affichent sur l'écran derrière moi.

Image

Au moins aucun n'a répondu qu'il ne voulait pas me voir ! (rires)

En effet, et 67 % d'entre eux aimeraient vraiment beaucoup vous redécouvrir dans de nouveaux rôles. C'est plutôt motivant pour vous, j'imagine !

Et ça le sera peut-être pour les producteurs (rires). Après ça je suis d'autant plus motivé pour reprendre ma carrière. Je suis la première surprise par ces très bons résultats car j'aurais pensé que beaucoup plus de gens n'en auraient rien eut à faire.

En tout cas merci beaucoup au public pour sa participation à ce sondage, et surveillez vos écrans car peut-être bientôt reverrez-vous Megan dans un nouveau film, si jamais une production se montre intéressée pour lui proposer un ou plusieurs nouveaux rôles au cinéma.
Megan, je vous remercie encore pour votre présence sur ce plateau, d'autant plus que vous avez été la première à vous livrer à cet exercice.

Merci à vous pour l'invitation.

Quand à nous, on se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau numéro de Retour à l'écran, dans lequel je recevrai une artiste aux multiples talents puisqu'elle a mené une carrière d'actrice, mais également de chanteuse : Alice Ayres.
D'ici là, on se retrouve mardi soir pour notre rendez-vous TdinG de ciné. Bonne fin de soirée à tous !
Chaîne Généraliste de Gérardmerveille
Avatar de l’utilisateur
TG1
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 673
Inscription : Mar Mars 17, 2009 17:55
Localisation : Gérardmerveille

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par PITBULL » Lun Mai 18, 2015 12:13

Bonne deuxième partie et fin de la première de l'émission :)
Kelvin Pitbull, PDG de la Pitbull Production ainsi que fondateur et PDG de la Pitbull Production GM
Le Cinéma, un univers passionnant, une passion tout simplement !
Avatar de l’utilisateur
PITBULL
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 9281
Inscription : Sam Sep 18, 2010 12:48
Localisation : Gérardmerveille

Gros score pour la nouvelle émission de TG1

Message par Ciné Merveilles » Lun Mai 18, 2015 21:31

Gros score d'audience pour la nouvelle émission de TG1

Après avoir fait des scores décevant avec le retour de l'émission de télé-crochet CinéTournoi, TG1 misait beaucoup sur sa nouvelle émission Retour à l'écran pour booster ses audiences. Accusée par certains de proposer encore une fois un programme du même genre, et très attendue par d'autres, l'émission a finalement réussi à mettre à peu près tout le monde d'accord quand à sa qualité. Car non seulement les critiques à l'égard de la nouvelle émission ont été dans l'ensemble très bonnes, mais le public a également été au rendez-vous. Une réussite pour Rebecca Blakstad donc, qui depuis son accession à la présidence de la chaîne met les bouchées doubles pour regagner des parts de marché.

Pour cette première, l'ancien chroniqueur Jeff Berkley promu tout récemment animateur de TdinG de Ciné pour remplacer Hugh Weiner, recevait l'actrice Megan Andrews, qui revenait sur la chaîne grâce à laquelle elle avait entamé sa carrière il y a de nombreuses années. L'occasion de revenir sur cette carrière, avant d'interroger le public sur l'intérêt qu'il voyait à voir l'actrice revenir au devant de la scène.
Soutenue par une majorité du public, Megan Andrews pourrait bien donc très bientôt être de nouveau à l'affiche d'un film. Reste à savoir quelle production de la ville pourrait lui proposer de faire ce retour sur grand écran. Il y a peu de chances que Misterdada Studio, avec qui elle avait fait ses débuts au cinéma, ne soit cette production, mais nombreuses sont celles qui pourrait la remplacer dans ce rôle.
On ne manquera pas de suivre l'actualité de l'actrice pour vous en dire plus dès que nous le pourrons. En attendant, les paris restent ouverts sur le nom de celle qui relancera la carrière de Megan Andrews.
Avatar de l’utilisateur
Ciné Merveilles
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 1496
Inscription : Dim Juin 15, 2008 21:01
Localisation : Gérard Merveille - la 1er gazette de GM !!!

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par TG1 » Ven Mai 22, 2015 16:13

Image

Bonsoir et bienvenue sur TG1 pour ce second rendez-vous de Retour à l'écran, au cours duquel vous allez découvrir ou de redécouvrir une actrice de cinéma ayant quitté les écrans depuis plusieurs années, mais qui n'avait pas pour autant totalement disparu des médias. Son nom ne vous dira pourtant peut-être rien car elle est surtout connue sous un autre nom, celui sous lequel elle a réalisé à la fois sa carrière d'actrice et celle de chanteuse.
Ce soir, nous allons revenir sur ces carrières passées, nous découvrirons des extraits de films dans lesquels elle a joué, et des extraits des titres qu'elle a chantés, et puis nous découvrirons évidemment ce qu'elle est devenue depuis toutes ces années, et le regard qu'elle porte sur elle-même et sa carrière.
Enfin, au terme de cette soirée, vous nous donnerez votre avis sur sa carrière et nous direz si vous souhaitez ou pas la revoir au cinéma.

La semaine dernière, nous recevions Megan Andrews, une actrice qui avait fait ses débuts sur TG1 avant de débuter au cinéma avec Misterdada Studio. Ce soir encore, c'est une femme que nous recevons. Elle a fait ses débuts il y a bientôt vingt cinq ans grâce à Morcar Prod, dans le tout premier serial à succès de Gérardmerveille, bien avant Lost Shadows. Elle a ensuite mené une carrière de chanteuse à partir de 2015, et compte trois albums à son compte. Vous la connaissez surtout sous son nom de naissance, Alice Adéessel, j'accueille à mes côtés l'actrice

Alice Ayres

L'actrice et chanteuse de 49 ans fait son entrée sur le plateau de l'émission sous les applaudissements du public, vêtue d'une robe de couturier de couleur or. Elle embrasse Jeff Berkley et salue le public, puis s'assoit sur le fauteuil sur lequel l'animateur l'invite à se poser. Il attend alors quelques instants que les applaudissements se taisent, puis s'adresse à son invitée.

Image
Alice bonjour, et bienvenue sur le plateau de Retour à l'écran. Quelle sensation cela vous fait-il de retrouver ce public ?

C'est assez impressionnant je dois dire, j'avais un peu perdu l'habitude de tout ça.

Vous êtes pourtant une habituée de la scène, et vous avez récemment fait à nouveau face au public en jouant dans une comédie musicale.

Oui, mais dans ce cas les gens viennent voir un spectacle, avec de nombreux artistes. Ici tous ces gens semblent être venus là pour moi. Ca fait vraiment chaud au coeur. C'est une sensation étrange. Je suis comme sur un petit nuage, là.

Pour vous qui avez mené successivement une carrière d'actrice et une carrière de chanteuse, j'imagine que jouer dans cette comédie musicale alliait les deux
plaisirs, mais lequel de ces deux métiers vous passionne le plus ?

Il y a quelques années, je vous aurais répondu sans hésiter la chanson. C'était ma première passion avant tout, et c'est un peu par hasard que je me suis retrouvé dans le milieu du cinéma. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai fait le choix après quelques années de mettre un terme à ma carrière d'actrice pour vivre de la chanson.

Raccontez-nous comment vous êtes arrivée au cinéma.

J'accompagnais une amie à un casting, je ne savais même pas pour quel film. J'ignorais même qu'il s'agissait en réalité d'un serial. Pour pouvoir accompagner mon amie jusqu'au bout, il a fallu que je m'inscrive moi aussi, et j'ai donc passé les auditions comme les autres.
Je ne pensais d'ailleurs pas du tout être retenue, et quand j'ai été rappelé quelques jours plus tard je n'ai pas compris tout de suite de quoi on me parlait. J'ai rencontré alors Nikolas Morcar et Howard Glau en privé, qui m'ont dit que le rôle était pour moi. J'ai hésité un instant, et puis finalement je me suis dit "banco". J'avais 24 ans, et je savais qu'une opportunité comme ça ne se représenterais sûrement pas.


Vous avez démarré dans la seconde saison du serial Renaissance, dont la première avait remporté un énorme succès l'année précédente. Cela vous mettait immédiatement une grosse pression sur les épaules, non ?

Pas tant que ça. En fait j'y suis allé sans trop d'inquiétude, car j'ai vraiment vécu ça comme une aventure sans penser du tout à une carrière future. A l'époque je ne pensais pas nécessairement jouer la comédie pendant des années, donc je ne m'inquiétais pas trop pour ma carrière.

Avez-vous revu votre première apparition depuis la diffusion du serial en salles ?

Pas depuis des années, non. Je l'ai revue quelques années après, lors d'une diffusion télévisée de Renaissance, mais ça fait un moment maintenant.

Eh bien revoyons dès maintenant vos premiers pas d'actrice. C'était en 2009, dans l'épisode 3 de la saison 2 de "Renaissance" intitulé "La forteresse". Vous y incarniez Arilyne, une mercenaire elfe dont le héros incarné par Chris Kruger avait retrouvé la trace. On regarde ça immédiatement.

La nuit était tombée sur Tarmif, et la plupart des habitants s'étaient déjà barricadés dans leurs maisons, les rues se transformant en véritable coupe gorge dès la nuit tombée depuis la mort du Seigneur d'Oliana. Debout dans la ruelle, Ravim attendait l'arrivée de ce contact qui disait avoir des informations à lui vendre. Pendant son attente, il aperçut plusieurs hommes passant devant la ruelle et qui s'enfuirent en voyant cette silhouette cachée dans l'ombre.
Soudain, il crut entendre comme un souffle derrière lui et se retourna d'un coup. Trop tard, une lame était déjà posée contre sa gorge, luisant sous le reflet de la lueur blafarde de la lune. Ravim se maudit de ne pas avoir été plus attentif, de ne pas avoir entendu cet agresseur approcher. Lorsqu'un nuage s'écarta et laissa la lune briller plus ardemment et éclairer la rue, il fut surpris de découvrir que son agresseur n'était pas un homme, mais une femme.
Mieux encore, à en juger par ses traits, il s'agissait d'une elfe. Pourtant depuis des années ces créatures humanoïdes avaient été bannies du Royaume d'Oliana. Fixant la jeune elfe dans les yeux, l'homme ne crut pas y lire de menace. Etait-ce possible qu'elle soit...

- Vous avez l'argent ? demanda-t-elle avant qu'il n'ait eut le temps de comprendre qu'il s'agissait bien de l'informateur avec qui il avait rendez-vous.
- A ma ceinture, répondit-il.

Tout en maintenant sa lame sur la gorge de Ravim, la jeune elfe attrappa la bourse à la ceinture de l'homme, et tira dessus pour la décrocher. Une goutte de sang perla sur la peau de Ravim, où pointait l'extrémité de la dague. L'homme ne broncha pas pour autant et maintint son regard droit dans celui de l'elfe.


Renaissance 2x03 - La forteresse
Morcar Prod (2009)

Votre personnage à l'époque venait remplacer celui de Joanna McClean qui disparaissait dans l'épisode précédent, et que la production avait fait mourir à cause d'un désaccord concernant sa rémunération. Vous êtes-vous sentie immédiatement à l'aise ou bien vous a-t-il fallu un peu de temps pour vous acclimater à ce rôle ?

Il m'a été un peu difficile d'arriver comme ça sur le tournage au début. Toute l'équipe avait travaillé ensemble pendant une saison entière, et j'arrivais pour remplacer l'une d'entre eux qui partait, dans des conditions particulières. Mais assez rapidement ils m'ont mise à l'aise et j'ai été beaucoup plus à l'aise dans le rôle d'Arilyne dès le second épisode.

Les deux premières années, vous ne tourniez que des épisodes du serial, et ce n'est qu'après la saison 3 qu'on a pu vous voir dans d'autres rôles. D'abord en prêtant votre voix dans deux films d'animation, puis dans un film réalisé par Nikolas Morcar lui-même. N'aviez-vous pas peur de rester trop attachée à ce rôle ?

Non, car encore une fois je n'avais aucun plan de carrière. Je n'avais pas l'intention de tourner autre chose que ce serial. On m'a proposé de jouer deux rôles pour des films d'animation, et l'idée m'a amusée de jouer des personnages que je n'animais pas à l'écran.
Après ça, Nikolas Morcar m'a proposé de jouer un rôle dans le tout premier film qu'il allait mettre en scène. Il voulait vraiment que ce soit moi qui joue ce rôle. Il disait même l'avoir écrit en pensant à moi, donc j'ai accepté. Et de fil en aiguille, j'ai pris goût à jouer d'autres rôles que celui d'Arilyne, alors j'ai continué dans le métier.


Dans un premier temps, vous ne tourniez que pour Morcar Prod. Les autres productions n'étaient-elles pas intéressées ?

Si, j'ai eut des propositions. Mais je vous avouerais qu'à l'époque j'ai eut les yeux plus gros que le ventre, et j'avais des exigences de salaire quelque peu exagérées. Même mon agent a tenté de me faire comprendre que j'en demandais trop. Mais le succès de "Renaissance" était tel que je pensais que mon nom à lui seul sur une affiche serait synonyme de succès. J'ai vu beaucoup de contrats m'échapper à l'époque au profit d'une actrice moins exigente.

Après la fin de "Renaissance", on ne vous voit plus sur les écrans pendant deux ans et demi, puis vous revenez de nouveau grâce à l'animation dans le film "Korigans", d'un très jeune studio de production.

Un jeune studio qui ne me connaissais pas encore oui. Car à force j'avais fini par être en quelque sorte sur la liste noire de toutes les productions. Passé un temps, j'ai bien dû revoir mes exigences à la baisse mais même avec ça on ne voulait plus de moi sur les projets. Puis mon agent m'a décroché ce contrat avec Sangoanne44 studio, pour un cachet certe faible, mais qui me permettrait de remettre le pied à l'étrier.

A la fin de l'année, on vous retrouve dans le film choral des frères Wang "Snow", puis l'année d'après vous renouez avec le succès avec "The six hours", co-produit par Warner Interaction et Blakstad Films. Vous avez même interprêté une des deux héroïne du tout premier "Night Cats".

Oui, et pourtant à l'époque j'envisageais déjà d'arrêter le métier d'actrice. Les nombreuses déceptions auxquelles j'avais fait face m'avait un peu fatiguée, et j'avais mis à profit ce temps libre pour composer et écrire quelques chansons. Mon premier album est sorti, et j'ai tourné ces derniers films en parallèle de ma carrière de chanteuse. Quelques temps après, j'ai décidé de tout arrêter pour me consacrer à ma première passion.

Votre premier album, à l'univers folk, a sans doute bénéficié de votre notoriété en tant qu'actrice ?

Sans doute oui. Et si j'ai convaincu assez facilement un producteur de me donner ma chance, c'est aussi parce que mon nom était connu.

Les critiques sont pourtant assez élogieuses à propos de cet album. On dit par exemple que vos "morceaux
Image
d'intimité bénéficient d'arrangements aussi variés qu'éclatants". Vos concerts à Gérardmerveille affichent rapidement complet. C'est un nouveau succès pour vous !

Oui, et il me fait totalement oublié le cinéma très rapidement. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai fait le choix très vite de laisser ma première carrière pour me consacrer entièrement à celle-ci.

Vous enchaînez avec un second album qui sort en 2017 et rencontre encore un joli succès. Mais le troisème tout en faisant des ventes honnètes attire moins les foules malgré des critiques encore assez bonnes. On écoute un extrait de cet album dès maintenant.

Image

Est-ce le succès plus mitigé de cet album qui vous a fait arrêter votre carrière de chanteuse ?

Non ! D'ailleurs cet album s'est malgré tout bien vendu, même s'il a eut un succès moindre que les précédents. D'ailleurs je le préfère aux autres, car il est beaucoup plus personnel. Mais après cet album j'ai eut mon premier enfant, et je ne me voyais pas gérer cette carrière éreintante avec ma vie de mère. J'ai eut deux autres enfants ensuite, si bien que tout ça a repoussé sans cesse mes projets artistiques à plus tard.

Vous semblez le dire avec regret...

Pas du tout ! J'ai adoré toutes ces années passées à m'occuper de mes enfants, et même si mon époux Wolfgang travaillait beaucoup, il travaillait à la maison en majeure partie donc cela nous permettait d'être tous ensemble tout le temps. Je n'aurais pas voulu partir en tournée du tout à l'époque. J'ai pourtant plusieurs fois pensé à composé des titres à propos de cette nouvelle expérience de mère pour moi, mais je n'ai jamais été au bout.

Image

Dix ans après, vous avez fait votre retour, cette fois-ci sur les planches puisque vous interprétez la Reine d'Irlande et mère d'Iseut dans la comédie musicale "Tristan et Iseut". Qu'est-ce qui vous a amené vers ce projet ?

C'est tout simplement par l'intermédiaire de mon mari que les choses se sont faites. Un ami de Wolgang a composé les titres de cette comédie musicale, et lors d'une discussion chez nous autour d'un repas, il m'a parlé du fait que la production n'arrivait pas à trouver une actrice pour le rôle de la Reine. Wolgang a d'abord dit à la blague que je pourrais le faire, puisque je savais jouer et chanter, et ce qui n'était au début qu'une plaisanterie m'a paru alors une idée intéressante.

Quels sont vos projets aujourd'hui ?

Je n'ai rien de précis, mais le fait d'avoir rejoué la comédie pour ce spectacle m'a redonné goût à ce métier. Aujourd'hui j'ai acquis une maturité que je n'avais pas à l'époque, et je pense pouvoir jouer des rôles très différents, pas ceux de jeunes filles qu'on me proposait sans arrêt. J'aimerais revenir à la comédie, et pourquoi pas au cinéma.

Eh bien je vous propose de découvrir ce qu'en pensent les téléspectateurs après une petite pause publicitaire. Souhaiteraient-ils de leur côté vous revoir au cinéma ?
Comme la semaine dernière, vous pouvez participer à ce sondage en votant sur le site Internet de TG1, rubrique "Retour à l'écran", ou sur la page Facebook de l'émission. Nous découvrirons les résultats après la pub. On se retrouve donc dans quelques minutes avec Alice Ayres, pour la deuxième partie de ce nouveau numéro de "Retour à l'écran".

A tout de suite !
Chaîne Généraliste de Gérardmerveille
Avatar de l’utilisateur
TG1
Producteur culte
Producteur culte
 
Message(s) : 673
Inscription : Mar Mars 17, 2009 17:55
Localisation : Gérardmerveille

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par Morcar » Lun Mai 25, 2015 20:49

Alice intéresse moins que Megan, ou bien c'est parce que l'originalité de la première émission n'est plus là ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23875
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par Erbaf » Lun Mai 25, 2015 21:14

Il y a trop à lire pour ma part. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Erbaf
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 8817
Inscription : Mer Sep 21, 2011 18:15

Re: [TG1] --- Retour à l'écran

Message par mimi88 » Lun Mai 25, 2015 21:16

Erbaf a écrit :Il y a trop à lire pour ma part. :lol:

Moi aussi, mais je n'avais déjà pas voté la première fois :mrgreen:
Je vais essayer de trouver un peu de temps mercredi, mais je ne promets rien du tout :)
Envie de participer à notre Annual Show ? C'est ici !

Emilien, directeur de Mimi Production GM.
Avatar de l’utilisateur
mimi88
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 2627
Inscription : Ven Mars 22, 2013 19:00

Suivant

Retour vers Zone RPG

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron