Séances de ratrapage à la maison

Pour parler du tout sauf de cinejeu !

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Mer Déc 25, 2019 20:48

J'ai vu un paquet de trucs ces derniers temps, dont pas mal de films que je connaissais déjà mais que j'ai fait découvrir à mes enfants. Mais récemment, j'ai vu Il était temps de Richard Curtis (Good Morning England, Love actually, Coup de foudre à Notting Hill, ...), un mélange de romance, de drame et de fantastique. Ça parle d'un jeune anglais qui découvre le jour de ses 21 ans que les hommes de sa famille ont le pouvoir de remonter dans le temps. Ça mélange donc différents genres. C'est à la fois touchant et drôle, mais ça n'atteint pas le niveau de Good Morning England ou Coup de foudre à Notting Hill. Le casting est sympa, et la BO très agréable.

J'ai aussi vu sur Netflix le film Mariage Story avec Scarlett Johanson et Adam Driver, l'histoire d'un couple en séparation, magistralement incarné par le duo d'acteur, et franchement bien écrit. Ça m'a pris les tripes, mais ça m'a sans doute beaucoup parlé à moi, alors que ça ne parlera pas nécessairement à tout le monde.

Et toujours sur Netflix, j'ai maté 6 Underground histoire de voir ce que Bay avait fait de ce truc, bien que la bande-annonce ne m'attirait pas trop. J'ai franchement eut du mal à aller jusqu'au bout tant dès la première scène de poursuite j'ai trouvé ça écœurant tant il en fait trop.
C'est écrit avec les pieds, le casting surjoue de tous les côtés (mais que diable a été faire Mélanie Laurent là dedans ?!!!!) et la mise en scène est du Bay x 1000 !! Il aurait mieux fait d'aller réaliser "Bad Boys 3". Quoique, peut-être que c'est mieux comme ça car la bande-annonce du film réalisé par les deux belges me tente pas mal, et peut-être est-il préférable que ça ne soit pas Bay qui réalise le film.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par La Grande Divine » Jeu Fév 13, 2020 11:26

SI jamais vous navez loupé ce film noir egyptien LE CAIRE CONFIDENTIEL hier soir sur Arte, le film est disponible en streaming jusqu'au 25/02/2020. A decouvrir et c'est ici : https://www.arte.tv/fr/videos/089925-00 ... fidentiel/
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6361
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Dim Fév 16, 2020 22:35

J'avais vite abandonné ce film en cours tant il m'avait ennuyé.

Récemment je me suis fait Reservoir Dogs que je n'avais toujours pas vu, et pour lequel j'avais réussi à ne rien me faire spoiler. J'ai donc totalement découvert le film, première mise en scène de Tarantino qui avait déjà trouvé son style, mais dès le début du film j'avais senti qui était la balance du groupe.
Personnellement, je n'ai pas trouvé qu'il y avait vraiment de suspense dans cette histoire de bandits qui s'accusent les uns les autres. Michael Madsen est assez génial dans son rôle, le reste du casting est bon, mais j'imagine que le découvrir tant d'années après à du jouer sur mon appréciation du film, car j'ai trouvé ça très "banal". C'était peut-être original à l'époque, mais aujourd'hui pas du tout...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par La Grande Divine » Lun Fév 17, 2020 13:13

Les anciens Tarantino se decouvrent autrement. Il n'y a pas vraiment de suspense dedans. Ce qui est plus amusant est de suivre les entourloupes des uns et des autres ainsi que les details que l'on reperent dans d'autres de ses films. Je l'avais vu à sa sortie en salles. La scene de l'oreille, y' avais un vieux monsieur qui s'est barré direct de la salle.( UGC BIARRITZ 6 salles separé en 3 parties sur les champs Elysées qui depuis est devenu un concessionnaire Toyota pour 2 salles dont celle ou j'avais vu le film, 1 restaurant pour la plus grande de 500 places. Pour les 3 autres 1 seule persiste et est devenu une salle projection privée car classée. 1 devenue une salle de reception, la plus petite un placard à balais). A sa sortie ça été quelquechose car tres nouveau. Le film fut exploité pendant 5 ans non stop pour finir 134 000 entrees.

J'ai revu L AILE OU LA CUISSE sur la malbouffe, le guide Michelin, et mieux que les reseaux sociaux, le téléphone en bakelyte pour repandre les informations. Burlesque et certes daté, mais toujours aussi drole et quelque part, en avance sur son temps. Le technicolor avait de la gueule car il y'avait une veritable image de cinema avec des couleurs qui petaient.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6361
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Jeu Fév 20, 2020 17:27

Comme je le disais plus haut, je pense en effet que le découvrir à l'époque ne faisait pas le même effet, car ça devait être assez unique en son genre à l'époque. Mais ça a été tellement repris depuis, que ça ne marche plus pareil.

D'ailleurs j'ai revu l'autre soir "True Romance", que j'avais vu et beaucoup aimé étant ado, mais jamais revu depuis. On y retrouve énormément le cinéma de Tarentino, même si c'est Tony Scott à la réalisation. Mais le film a pas mal vieilli quand même, je trouve. Ça reste sympathique à voir tout de même.

Prochainement, je vais aussi me refaire les 4 Bond de Craig, avant d'aller voir "Mourir peut attendre". J'ai déjà revu "Casino Royale" (avec ma fille qui a bien aimé mais préfère les Mission Impossible), me reste à voir les autres, mais il va falloir que je trouve la motivation pour "Quantum of Solace" qui est le plus moyen des 4.

La Grande Divine a écrit :J'ai revu L AILE OU LA CUISSE sur la malbouffe, le guide Michelin, et mieux que les reseaux sociaux, le téléphone en bakelyte pour repandre les informations. Burlesque et certes daté, mais toujours aussi drole et quelque part, en avance sur son temps. Le technicolor avait de la gueule car il y'avait une veritable image de cinema avec des couleurs qui petaient.

Je suis un grand fan de Coluche, et pourtant je ne suis pas grand amateur de ce film.
Dans le genre "vieux film français", on s'est revu samedi soir avec deux potes le film "Tenue de Soirée" de Blier. Punaise que c'était dingue ce film !! :mrgreen: :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par La Grande Divine » Jeu Fév 20, 2020 18:58

TENUE DE SOIREE est dément. Ma moman m'avait interdit d'aller le voir au cinema comme 37°2 LE MATIN sorti quelques semaines avant. Meme si j'avais 14 ans, l'age pour pouvoir y aller, les films etaient à leur sortie à l'époque, interdit aux moins de 13 ans.

J'adore la fin.

GD : " Si t'as bu au robinet je t'ai vu ! T'etais saoule, t'as vomi tu t'es trainé par terre jusqu'au lavabo !"
MB : " Je t'emmerde ! Je bois au robinet et je t'emmerde !"
GD : "Ma pauvre petite fille..."
MB : "C'est pas une raison pour me tripoter ! Je commence a en avoir marre de tres grosses mains !"
GD : "Mais j'ai pas de grosses mains moi, qu'est ce qu'elle me raconte ? "
MB : "Si t'as des grosses mains, je suis bien placé pour en parler !"
MM : "Oh lala qu'est ce qu'elles sont fatigantes, ohhh !!! Moi je retourne tapiner, je prefere encore me les geler dans la rue !"
GD : "Attends moi, je viens avec toi. On a moins froid quand on est deux ! "
...
MB : "Je peux avoir une autre biere Mme Petrel ? "

Fin :mrgreen: :mrgreen:
C'est genial. C'est plus maintenant qu'on se permettrait ce genre de dialogues.
Son dernier n'est pas gegene CONVOI EXCEPTIONNEL. Ca radote malgré quelques belles et bonnes scenes, par contre certaines dont le 1er quart d'heure sont pas bien du tout. Tres inegal et pas tres neuf.

Il y'a aussi TROP BELLE POUR TOI, MERCI LA VIE, LES VALSEUSES, 1,2,3 SOLEIL (tres cher en dvd d'occas car plus edité heureusement j'ai une VHS enregistré sur C+) BUFFET FROID, que j'aime beaucoup. MON HOMME pas accroché. Il me reste à voir de lui NOTRE HISTOIRE, LES ACTEURS, CALMOS, PREPAREZ VOS MOUCHOIRS que je n'ai pas, BEAU PERE.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6361
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Mer Fév 26, 2020 13:43

Au milieu de tous les revisionnages que je fais en ce moment, faisant découvrir à mes enfants des films tels que "The Truman Show" ou "La gloire de mon père" (pour citer les plus récents vus avec eux), je découvre aussi des nouveautés grâce à eux puisque ma fille voulait à tout prix voir A deux mètres de toi, dont l'acteur principal est Cole Sprouse dont elle est fan/amoureuse depuis qu'elle suit la série Riverdale. :mrgreen:

Image
Synopsis : Tous les deux atteints de la mucoviscidose, Stella et Will font connaissance à l'hôpital dans le cadre d'un essai clinique. Interdits de s'approcher à moins de deux mètres l'un de l'autre pour ne pas risquer de se transmettre des bactéries, les deux jeunes vont petit à petit s'attacher l'un à l'autre. Mais difficile de vivre une relation amoureuse lorsqu'on a interdiction de s'approcher.

Avis : Affichés parfois comme "l'héritier de Nos étoiles contraires", autre film centré sur une histoire d'amour entre deux personnes malades (le cancer dans le cas de ce dernier), c'est bien le seul point commun entre les deux films. Car ici, tout le film se déroule en milieu hospitalier, et l'histoire des deux personnages n'a vraiment rien à voir.
C'est touchant et bien interprété, mais ça n'atteint pas le niveau du film auquel il est fait référence.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Dim Mars 01, 2020 14:42

Mes deux derniers rattrappages à la maison ont été des films français.

Image

Synopsis : Un auteur à succès se réveille un matin dans un monde où il découvre qu'il n'est qu'un simple professeur de français au collège, et surtout qu'il n'a jamais connue celle qui est sa femme depuis dix ans, devenue dans ce monde une pianiste de grande renommée.

Avis : Le pitch de départ est déjà vu, celui d'un type qui se réveille dans un monde où sa vie n'a rien à voir avec celle qu'il connaît, et qui va donc chercher un moyen de rétablir les choses. Cela donne une comédie romantique certes classiques, mais portée par un duo d'acteur très bon. François Civil est encore une fois excellent (pour moi l'un des meilleurs de sa génération), et j'ai découvert avec ce film Joséphine Japy qui irradie l'écran.
Pas un film mémorable, l'histoire étant vue et revue, mais ça se laisse voir agréablement, et quelques petites répliques humouristiques font mouche par ci par là.

Image

Synopsis : Un couple parisien dont la fille est atteinte d'un syndrome dit "du poisson rouge" la forçant à vivre dans une bulle hermétique est forcé de se retrancher dans l'appartement de voisins au dernier étage de son immeuble lorsqu'un tremblement de terre libère dans toute la capitale une brume étrange qui asphyxie ses habitants.

Avis : Une tentative plutôt réussie de science-fiction française à saluer, portée par Romain Duris et (l'internationale) Olga Kurylenko. Ce n'est pas très long, seulement 1h30, mais il se passe beaucoup de chose tout au long du film. Les effets spéciaux sont réussis, et la tension amenée par cette brume étouffante est bien gérée.
Là encore, pas un film mémorable qui marquera les esprits pour des années, mais une tentative réussie qu'il faut quand même saluer, le genre étant plutôt rare en France.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Dim Mars 15, 2020 11:20

Derniers rattrappages :

PIERRE LAPIN : Un film pour enfant mêlant prises réelles et lapins en CGI réalistes, adapté de bouquins (anglais je crois) mais mettant en scène un personnage surtout connu des enfants français grâce à une série animé. C'est rigolo. Les jeunes enfants y trouvent leur compte (mon garçon de huit ans a adoré) et les acteurs semblent réellement s'amuser à l'écran. Un petit film familial qu'on découvre avec plaisir avec ses enfants.

L'HOMME QUI VOULAIT VIVRE SA VIE : Vendu comme un film policier, alors que pas du tout. Il s'agit de l'histoire d'un homme qui a réussi sa carrière d'avocat, mais dont la véritable passion est la photo, et dont le couple est sur le point d'exploser. Suite à un accident, craignant d'être accusé de meurtre, il vole l'identité de sa victime dont il fait disparaître le corps, se fait passer pour mort et part en Hongrie pour vivre de la photo.
Tout le film repose sur les épaules de Romain Duris, qui s'en sort très bien. La réalisation n'est pas mal fichue du tout (quand on sait que le réalisateur du film a fait par ailleurs Mais qui a tué Paméla Rose ?, Un ticket pour l'espace, Prête-moi ta main, La famille Bélier et plus récemment #JeSuisLà on se dit que ce film est un ovni dans sa filmographie, mais il est réussi). Mais l'intrigue n'est en rien une intrigue policière, mais plutôt un drame sur un homme qui bien qu'ayant réussi sa vie a l'impression de l'avoir ratée, et décide d'en démarrer une nouvelle ailleurs.
Pas un film mémorable, mais un bon film malgré tout.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par La Grande Divine » Sam Mars 21, 2020 13:21

Morcar a écrit : A deux mètres de toi,. :mrgreen:

[colonnes]
Image
|Synopsis :

Au moins la distance de sécurité est respectée. :mrgreen:

J'ai revu avec plaisir hier apres midi MON INCONNUE. Pour les fesses de Francois. :P

AU BOUT DES DOIGTS : ratage total.

LA PART DES ANGES : revu avec plaisir meme si c'etait en VF pas trop mal mais on y perd pas mal. En vostf c'est l'accent popu de la banlieue de Glasgow, ne cherchez pas, on capte rien à ce qu'ils disent mais c'est authentique tandis que doublé ça lisse le film.

BATTLE ROYALE : ALors là doublé en français, c'est une cata. Les films asiatiques en VF c'est epouvantable.Ca ne passe pas du tout. J'ai arrété au bout de 2 minutes. Je metterai le DVD.

GODZILLA 2 / 170 MILLIONS. Vu le resultat, y 'a rien a sauver, c'est laid, c'est bete, le doublage n'en parlons pas et les acteurs sont aussi charismatiques qu'un paquet de "Perles du Nord".

Bon confinement à tous. Mater des films, et prenez soins de vous. Pleins de bises à tous. Par écran y'a pas de risque. Bon week end mes petits.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6361
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Jeu Mars 26, 2020 0:15

Avec le confinement, je fais découvrir pas mal de films à mes enfants en ce moment, comme les deux premiers Beethoven (le chien, pas le compositeur :mrgreen:) ou "The Mask". Mais j'ai aussi vu Jumanji - Next Level, une suite qui reprend la recette du précédent sans rien y apporter de neuf. Le précédent avait finalement été une bonne surprise car il parvenait à proposer une suite originale qui fonctionnait très bien toute seule et proposait quelque chose à la fois de respectueux du premier film, et de différent.
Celui-ci est vraiment trop similaire, et la fin s'ouvre vers un prochain volet qui sera plus proche du premier film. Bref, on va tourner en rond.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Lun Avr 13, 2020 23:00

Confinement oblige, j'ai plein de temps pour rattraper des film, ou revoir certains avec mes enfants. Sauf oubli de ma part, mes récentes séances maison ont été pour :

  • Revisionnages :
    • La gloire de mon père
    • Le château de ma mère
    • The Truman Show
    • Beethoven
    • Beethoven 2
    • The Mask
    • Tintin et le lac aux requins
    • Titanic
    • Karate Kid
    • Souviens-toi... l'été dernier
    • Mississipi Burning
    • Le Maître du Jeu
  • Découvertes :
    • Grave : film français de genre, franchement réussi, et franchement dérangeant
    • Cinéma Paradisio : un vieux film italien intéressant, sur l'histoire d'un homme passionné de cinéma depuis tout petit
    • Ratchet & Clank : adaptation par Sony de leur jeu-vidéo à succès. Sympa.
    • Problemos : une comédie française qui m'a fait éclater de rire à de très nombreuses reprises. C'est con, mais que c'est bon !!
    • Mauvaises herbes : Deuxième film de Kheiron, et deuxième réussite.
    • Jusqu'à la garde : un film glaçant, qui vous prend aux tripes tout le long sans que l'on sache vraiment quoi croire, jusqu'au final...
    • Une seconde chance : Eastwood dans un rôle de vieux ronchon. On est habitués maintenant. Mais ça se laisse voir.
    • Play : un concept original (un film fait de bouts de films tournés à la caméra par un ado jusqu'à son âge adulte). La génération ayant été ado dans les années 90 appréciera tant c'est référencé pour elle. Le casting est sympa.
    • La voie de la justice : Michael B. Jordan porte très bien ce film sur les épaules, racontant l'histoire d'un jeune avocat qui s'est battu pour les condamnés à mort en Alabama.
    • Radiostars : Une autre comédie française, que j'imaginais très classique, mais qui est plus sympa que je ne l'aurais pensé. Le casting est très bon, les répliques font mouche. Plutôt sympa.
    • Blair Witch (2016) : La suite du film sorti dans les années 90 (on oublie Blair Witch 2 - Le livre des ombres...), qui reprend exactement le même concept, mais en utilisant les technologies d'aujourd'hui pour proposer quelque chose de plus moderne. Sinon on retombe évidemment dans une intrigue similaire, mais ça se voit avec plaisir malgré tout (si on a bien aimé le premier, évidemment).

Tout doit être à peu près là. Ma télé tourne à plein régime en ce moment ^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Mer Mai 27, 2020 20:11

ImageHier soir, j'ai maté Mortal Engines, un film vendu avec en gros marqué sur l'affiche "Par les créateurs du Seigneur des Anneaux et du Hobbit". A la base, le film ne m'avait pas tenté plus que ça en voyant la bande-annonce, si bien que je n'avais pas été le voir au cinéma. Mais comme j'ai entendu quelques avis plutôt enjoués, j'ai décidé de tenter ma chance quand même.

Alors pour commencer, dès le début du générique on voit que ce sont les mêmes équipes que le SdA qui sont derrière ce film. A part que la police d'écriture est différente, sinon les effets de couleurs sur la typo et la façon d'afficher les textes à l'écran feraient croire que c'est le générique du début du SdA. Et puis bon, ce sont Fran Walsh et Peter Jackson qui sont derrière le projet, même si c'est un autre type qui a assuré la réalisation.
Même les musiques, pourtant pas composées par Howard Shore, ont des petits airs du SdA par moment ! Bref, je pense que Jackson a voulu miser à fond sur ses six films à succès en espérant que ça ferait venir les spectateurs en salles. Pas de bol pour lui, le film n'a franchement pas marché.

Et pour être honnête, mon avis est franchement partagé sur le film. Si on passe sur ce concept de
départ de villes mobiles qui se "mangent" les unes les autres (enfin bon, on en voit juste une manger une autre au début du film, et après on n'en parle plus... :roll: ), si on accepte ce postulat de départ qui déjà peut être sujet à discussion quand à la logique de la chose, l'univers du film est plutôt original et sympa. Il y avait matière à faire quelque chose de sympa. D'ailleurs pour en revenir encore aux ressemblances avec le SdA, les toits des maisons etc... dans ces villes font encore une fois penser à ce qu'on a pu voir dans "Le Hobbit".

Mais au niveau du style, il y a des choix faits qui rappellent plus les adaptations de littérature pour ado comme "Hunger Games", "Divergente" et autres du genre. Rien que les look des personnages (notamment cette asiatique avec une mèche nikel, ...) fait penser à des personnages issus de mangas. On nous vend ce monde comme le futur de la Terre, un monde post-apocalyptique où on est revenu sur certains aspects à l'époque médiévale, et sur d'autres dont le look, on est dans des trucs futuristes nawak. Un mélange qui ne fonctionne pas trop à mon goût.
L'écriture des personnages et des dialogues fait également penser à de la littérature pour ados. Peter Jackson aurait donc pu espérer un succès équivalent à "Hunger Games", mais pour ça il aurait fallu avoir une actrice principale aussi charismatique que Jennifer Lawrence, or c'est loin d'être le cas ici. Et le second rôle masculin n'est pas mieux non plus.

Ça reste agréable à voir malgré tout, au même titre que les films précédemment cités, mais c'est aussi vite oublié.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par mimi88 » Ven Juin 05, 2020 0:16

Je viens de visionner Shutter Island pour la deuxième fois. Je dois avouer que la première fois, je n'avais pas trop accroché (et certains éléments étaient restés assez troubles). Mais, en connaissant la fin (et peut-être aussi avec un peu plus d'expériences cinématographiques à mon actif), j'ai beaucoup plus apprécié ce deuxième visionnage ! Certaines scènes sont tellement plus poignantes lorsque l'on connaît toute l'intrigue, et on remarque alors que chaque détail à son importance, même la moindre cigarette ! Et pourtant je ne me souvenais pas de tous les détails du dénouement, juste l'essentiel. J'ai aussi compris le sens de la toute dernière réplique du film, ce qui n'était pas le cas la première fois (la scène finale m'avait laissé sur ma faim). Mais ça c'est plus l'effet de l'âge je pense.
Bref, j'ai visiblement bien fait de laisser une deuxième chance à ce film. D'autres qui m'avaient déçus attendent également leur deuxième visionnage, cela viendra lorsque je me sentirai prêt.
Envie de participer à notre Annual Show ? C'est ici !

Emilien, directeur de Mimi Production GM.
Avatar de l’utilisateur
mimi88
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 2654
Inscription : Ven Mars 22, 2013 19:00

Re: Séances de ratrapage à la maison

Message par Morcar » Ven Juin 05, 2020 22:29

Je me suis souvent dit qu'un second visionnage pour ce film serait intéressant, un peu comme "Usual Suspect" et autres films du genre. Je ne l'ai encore jamais fait. Il passait sur la TNT, je crois. Non ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23289
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

PrécédentSuivant

Retour vers Café

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)

cron