2019 dans les salles obscures

Pour parler du tout sauf de cinejeu !

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par Morcar » Mar Juil 09, 2019 10:04

Image
Synopsis : Suite aux faits survenus lors du combat des Avengers contre Thanos (cf Infinity War et Endgame), Nick Fury compte sur Spiderman pour l'aider à combattre de nouveaux ennemis menaçant la planète Terre. Mais Peter Parker compte bien continuer de vivre une vie normale d'adolescent, et notamment de profiter de son voyage scolaire en Europe.

Avis : Le film commence sur une introduction totalement ratée, à tel point que s'en est surprenant. C'est expédié en quelques secondes, de manière très maladroite, pour nous amener ensuite le logo Marvel sur un choix musical plus que foireux. Autant dire que ça démarre très mal. Et pourtant, cette nouvelle aventure de Spiderman est pour finir plutôt réussie, je trouve.
Mais si Kevin Feige a affirmé partout que ce film clôturait la phase 4 du MCU, et non pas Endgame, ce n'est pas sans raison car comme le précédent
Spiderman, Far From Home ne peut pas se découvrir sans avoir vu le reste de la franchise. C'est un peu dommage, car ceux qui aimeraient seulement découvrir les nouvelles aventures de Peter Parker ne pourront pas le faire sans voir le reste de la franchise, mais d'un autre côté, comme on en est déjà à la troisième version cinématographique du personnage, est-ce bien un mal ?

Et si le personnage d'ado bavard qu'on avait découvert dans "Civil War" m'attirait peu au premier abord, je dois admettre qu'après avoir apprécié le tout très décontracté de Homecoming, j'ai encore beaucoup aimé celui de cette suite, teinté d'un humour auquel tout le monde n'adhèrera pas, mais que j'ai personnellement bien aimé. En récupérant le personnage, Disney a au moins eu le mérite de ne pas nous proposer une troisième version identique aux deux premières. Ce Peter Parker là est totalement différent de ceux déjà vus au cinéma, et ça fait plutôt du bien. Au milieu du MCU, Spiderman apporte une petite bulle de fraîcheur bienvenue, je trouve.
La bande-annonce du film annonçait du lourd pour le MCU, et c'est assez rigolo de s'être fait tromper de la sorte, comme l'est le personnage. Les ennemis qu'affrontent Spiderman et Mysterio paraissent un peu vides et ridicules au premier abord, mais tout ça est là pour nous amener à quelque chose de plutôt intéressant. A ce propos, je trouve assez rigolo aujourd'hui de voir comment Marvel joue avec tous ces médias spécialisés qui cherchent à tout prix à tout connaître des films avant leurs sorties, en analysant le moindre détail des bande-annonces, la moindre info lâchée ici ou là au détour d'une interview.

Bref, ce petit voyage au travers de l'Europe (Venise, Prague, Paris, Londres) aux côtés de Spiderman et de sa bande d'amis et collègues de classe (auxquels s'ajoutent deux profs assez ridicules, par contre, trop même...) n'est pas désagréable, mais le MCU devient peut-être un peu trop feuilletonnant, les films individuels ne pouvant plus fonctionner seuls pour certains. Mais sans doute l'importance du personnage de Spiderman dans la suite du MCU y est pour quelque chose...



Pour le moment, j'ai donc vu en salles cette année :
  • Mia et le lion blanc (mais sorti en 2018)
  • Creed 2
  • La trilogie "Le Seigneur des Anneaux" version longue
  • Ben is back
  • Glass
  • La mule
  • Ralph 2.0
  • Le chant du loup
  • Mon bébé
  • Dumbo
  • Simetierre
  • Nous finirons ensemble
  • Avengers - Endgame
  • Aladdin
  • Spiderman - Far From Home
Il va falloir que j'aille voir autre chose que du Disney, un peu, maintenant :mrgreen:
Pourtant mon prochain film ciné devrait sans doute être Toy Story 4.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23875
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par La Grande Divine » Mer Juil 10, 2019 16:21

Sinon, faites plaisir à vos enfants en les amenant voir en salles, meme si vous l'avez deja vu LES AVENTURES DE RABBI JACOB. Parce que Rabbi Jacob, elle ressort au cinéma aujourd 'hui :D :lol: . Ca fait des decennies que je ne l'ai pas revu. :mrgreen:
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6418
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par Morcar » Ven Juil 12, 2019 15:56

Ce type de ressortie se trouve peut-être dans les salles parisiennes, mais beaucoup moins en province, en tout cas par chez moi.
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23875
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par La Grande Divine » Lun Juil 15, 2019 10:22

55 copies sur le territoire dont 2 sur Paris. J'ai voulu y aller hier, mais le meilleur des 2 cinemas se trouve sur les champs elysées. Aller la bas le 14 juillet c'etait juste pas possible :lol: Les copies devraient tourner tout l'été sans doute avec des seances reduites à cause des multidiffusions télés. Sur les champs c'est dans une salle de 400 places. Je crois qu'il n'y apâs grand monde. Cela dit, ça fait 30 ans que je l'ai vu la derniere fois.
1 CGR à Sarcelles qui le diffuse avec 1 seance par jour.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6418
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par Morcar » Lun Juil 15, 2019 17:23

En même temps, sachant que je n'ai pas de carte illimité, je t'avouerai que je n'irais pas voir au cinéma un film qui a été multi-rediffusé à la télévision. Mais s'il existe encore des gens qui ne l'ont jamais vu, ça peut être bien pour eux de le découvrir sur grand écran.

Où en est le projet "Rabbie Jaqueline" que la scénariste du premier film voulait mettre en place suite au succès de "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu" ? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23875
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par La Grande Divine » Mer Juil 17, 2019 11:51

C'est plus pour vos enfants qui ne l'ont peut etre pas vu :wink:
Les copies semblent tourner. Vu le nombre de diffusions télés (pas encore les chiffres salles de la semaine derniere concernant ce film qui n'a pas du vendre beaucoup de billets ce qui semble logique) et ce malgré la restauration du film en 4K, il serait sans doute plus judicieux de le projeter à des seances gratuites en plein air. Ce sont municipalités qui prennent en charge la location du film. Et en faire profiter pleinement tout le monde.

Rabbi Jacqueline depuis le temps que c'est dans les tuyeaux, si jamais ce film se fait, ça risque d'être une gageure, et risque enorme d'echec potentiel vu la notoriété populaire de RABBI JACOB. C'est pas une bonne idée. De Funès n'y est plus, Oury non plus, Danièle Thompson meme si elle (co) écrit le 1er, je la vois mal realiser la suite qui n'aura pas grand interet.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6418
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par Morcar » Jeu Juil 18, 2019 9:41

Image
Synopsis : Devenu le jouet de Bonnie, Woody n'est pas le préféré de la petite fille comme il l'était avec Andy. Mais cela ne l'empêche pas de toujours prendre très au sérieux son rôle de jouet dont le but est de rendre heureux son enfant. Le jour où Bonnie ramène à la maison un nouveau jouet qu'elle a créé à partir d'une fourchette en plastique, et auquel elle tient beaucoup, mais que celui-ci n'a qu'une idée en tête, se jeter à la poubelle, le cow-boy doit alors tout faire pour que ce nouveau venu reste parmi eux.

Avis : Mouais... On n'est pas loin de l'épisode de trop, quand même. C'est encore superbement réalisé (rien que la pluie sur laquelle s'ouvre le film, wouah !!! :shock: :shock: :o ), on a plaisir à retrouver ces personnages chers à Pixar, mais on a l'impression de revoir ce
qu'on a déjà vu dans les trois précédents films, sans que ce volet n'apporte rien de nouveau.

La force qu'avait la trilogie Toy Story était qu'en plus d'être techniquement plus réussi à chaque fois, chaque volet apportait une dimension supplémentaire à la franchise, et était truffé de bonnes trouvailles. Le troisième volet donait par ailleurs à la franchise une dimension particulière liée au grandissement d'Andy, ce qui menait à une superbe conclusion.
Ici, on devine que les scénaristes ont eut l'idée d'une autre fin pour ces personnages, et il leur aura donc fallu un film de plus pour nous y mener. Mais ce film en lui-même n'est qu'une redite de ce qui a été fait dans la trilogie précédente.

Alors on suit avec amusement cette nouvelle aventure de Woody, on découvre les nouveaux personnages avec plaisir également, mais on n'est pas émerveillé comme on avait pu l'être avec les précédents films. On ressort donc un peu déçu quand même, car on sent l'essoufflement de la franchise, et on se dit que même si le studio est forcément très attaché à ces personnages qui les ont menés là où ils sont aujourd'hui, il serait temps de leur dire définitivement au revoir.
Avec cette nouvelle fin, on aura tendance à se dire que cette fois-ci c'est la bonne, mais comme on avait déjà pensé ça avec la fin du 3...
Image
Avatar de l’utilisateur
Morcar
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 23875
Inscription : Jeu Sep 07, 2006 0:15

Re: 2019 dans les salles obscures

Message par La Grande Divine » Lun Juil 22, 2019 12:07

GOLDEN GLOVE de Fatih Akin : Heulà c'travail Mme Touchard. écékikivalavétouça ? Aussi effroyable q'hillarant, ce conte macabre d'après un fait divers glauquissime, le realisateur nous plonge dans un univers de poivrots, des putes, de clodos, d'anciens SS, et d'un tueur en serie qui ensanglanta l'Allemagne des années 70. C'est aussi bien une comedie trash à l'humour carnassier et ravageur aux dialogues surrealistes, un drame social qui met en mumière tout ceux que l'on refuse de voir et par conséquent ou les autorités se moquent bien de leur sort meme quand les victimes se font abattre et depecées, un film d'horreur des plus effrayants qui soit jusqu'à ce que la realité explose à l'écran avec des clichès authentiques qui remettent tout ce que l'on a pu voir durant les eprouvantes 1h50 de films, ou la tristesse et toute la violence qui transpire et effaçant tout l'humour devastateur et dont c'est la tristesse qui prend le dessus. Le film le plus radical de ces dernieres années et sans doutes des 30 à venir. Sac à vomi sont fortement conseillés à ceux qui voudrait faire une virée dans le Hambourg interlope. Ce film est à faire blémir, les Tarantino, Blier, Noé, Almodovar, et Groland qui les ferait passé pour des auteurs de films pour momes, tant ici tous les curseurs sont poussés au maximum pour rendre curieusement l'ensemble soutenable meme si on en ressort bien vaseux. Une epreuve certes, au niveau cinema, parfaitement maitrisée. Accrochez-vous et Haut les coeurs et surtout Haut le coeur. (+++++)

LES AVENTURES DE RABBI JACOB : Ca c'etait pour me remettre du film précédent. Plus la peine de le presenter. La restauration 4K est tres bien surtout au niveau du son qui est impeccable. Le film a toujours ses petits defauts, maintenant c'est un peu daté, c'est un peu long au demarrage et une fois lancé, (une fois deguisés en rabbin) plus rien ne les arretera jusqu'au mariage final qui finit en pugilat. C'est plus maintenant qu'on pourrait faire ce genre de comédie ou l'on rit de tous oui sans moquerie, plus par auto derision. Le coté burlesque de certaines scenes, cette aventure rocambolesque aux dialogues absurdes avec cette Germaine Pivert fagotée comme pas permis, fonctionne toujours. (-++++)

Une VF de PARASITE qui sortira dans 2 semaines.
" If they're smart, they're queer. And if they're stupid, they're straight."
Edith Massey-FEMALE TROUBLE de John Waters.
Avatar de l’utilisateur
La Grande Divine
Producteur légendaire
Producteur légendaire
 
Message(s) : 6418
Inscription : Ven Jan 26, 2007 1:08
Localisation : Dans les poubelles...Du Ritz maintenant

Précédent

Retour vers Café

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invité(s)

cron